Quel est le principe de la phytothérapie ?

Publié le : 06 mars 20204 mins de lecture

Depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, l’utilisation des plantes comme médicament ou comme remède thérapeutique a toujours été très bénéfique. D’ailleurs, plusieurs branches de la médecine moderne font usage de cette méthode pour venir à bout de certaines maladies. Alors qu’en est-il du principe de la phytothérapie ?

La phytothérapie : c’est quoi ?

La phytothérapie fait partie de la médecine douce consistant à se faire soigner par les plantes médicinales. D’origine grecque composée de deux mots : « phytos » qui veut dire plante et « therapeuo » qui signifie soigner, le principe de la phytothérapie se fonde ainsi sur le mode de traitement traditionnel. Si auparavant, l’usage des végétaux se faisait directement en les mâchant, grâce à l’évolution de la technologie et à la découverte du feu, ce mode d’emploi est devenu plus perfectionné. Ce remède thérapeutique continue par contre, à avoir de l’importance dans certains pays comme l’Afrique et la Chine. En occident, ce genre de méthode est considéré comme un mode de traitement non-conventionnel, car les risques qu’il peut engendrer ne sont pas moindres (toxicité, interaction avec les médicaments, …).

Pour plus d'informations : Comment soulager les maux quotidiens grâce à la phytothérapie ?

Sur quelle base se repose la phytothérapie ?

Même si cette méthode thérapeutique n’équivaut pas à celle de la médecine avancée et moderne, la phytothérapie aide dans le traitement et la prévention des maladies. Son utilisation se fait sous différentes formes interne ou externe (tisane, infusion, huile essentielle, gélule, …) et consiste en général sur une partie de la plante (feuille, tige, racine, bourgeon, …). Les végétaux employés dans la pratique de la phytothérapie peuvent être frais ou séchés. Par ailleurs, plusieurs types de plantes médicinales peuvent être utilisés pour ce remède naturel comme la camomille, la valériane, l’aubépine, … Le principe de la phytothérapie est donc un principe assez simple et facile d’utilisation. Il faut savoir également que par rapport à la médecine classique et moderne, la phytothérapie régularise les fonctionnements du corps et aide à l’auto-guérison.

À découvrir également : Quelle plante pour éviter les jambes lourdes ?

Peut-on soigner toutes les maladies avec la phytothérapie ?

Comme il s’agit d’un moyen de traitement, il faut tout de même savoir que chaque plante a son propre rôle. Tout comme les médicaments proposés en pharmacie, chaque plante a leur propre vertu curative. La valériane par exemple, guérit et atténue les douleurs musculaires, soulage les spasmes, a des vertus apaisantes et sédatives. Par contre, il est conseillé d’éviter les effets d’interaction que cette méthode thérapeutique peut avoir sur les autres produits puisque la dose à utiliser n’est pas souvent indiquée. De ce fait, avant d’employer ce remède naturel, il est toujours préférable de consulter un médecin.

Comment améliorer son transit grâce aux plantes ?
Le miel, un allié pour la cicatrisation

Plan du site